Sahar Tabar, l’Iranienne « sosie zombie » d’Angelina Jolie

En 2017, les photos surprenantes de Sahar Tabar, une jeune iranienne alors âgée de 19 ans font le tour du monde. Rapidement, les internautes la surnomment la « sosie zombie » d’Angelina Jolie en raison de sa ressemblance ratée avec la star américaine. Mais en réalité, il n’en est rien. Et au final, ses quelques photos lui coûteront très cher. (Image d’en-tête : © circulosocial.club)

© mirror.co.uk

Le « sosie zombie » d’Angelina Jolie. C’était le surnom de Sahar Tabar, une jeune iranienne âgée de 19 ans à l’époque. En 2017, elle poste de nombreuses photos d’elle sur Instagram (le seul réseau social autorisé en Iran) avec un teint sombre et un nez retroussé.

Tout a commencé par un site belge qui a présenté Sahar Tabar comme une jeune iranienne « prête à tout pour ressembler à son idole Angelina Jolie » et qui a « subi 50 opérations de chirurgie esthétique ». Mais cette information se révèle être en grande partie fausse.  

© mirror.co.uk
Une réalité déformée 

En véritable star d’Instagram, Sahar Tabar a subi de nombreuses critiques et ses photos ont mal été interprétées. Sur certaines, elle apparaît avec le visage très amaigri, les lèvres pulpeuses et le nez retroussé. Sur d’autres, elle a un pansement sur le nez et porte un hijab qui dévoile légèrement ses cheveux.

Pour quelques internautes et la presse, la jeune femme voulait absolument ressembler à Angelina Jolie. Et sa transformation était complètement ratée. 

© tvpoolonline.com

Pourtant, Sahar Tabar révèlera au site russe Sputnik qu’elle ne ressemble absolument pas à ses photos et qu’elles ne sont autres qu’un « mélange de Photoshop et de maquillage ». Elle ajoute : « Chaque fois que je publie une photo, je peins mon visage de façon de plus en plus drôle. C’est une façon de m’exprimer, une sorte d’art. Mes fans savent que ce n’est pas mon vrai visage. »

© mirror.co.uk

La jeune iranienne a quand même reconnu avoir eu recours à la chirurgie pour faire une liposuccion, refaire son nez et élargir sa bouche. En revanche, elle nie avoir voulu ressembler à Angelina Jolie ou au personnage du film « Les Noces funèbres « comme certains le supposaient. 

© tiempodesanjuan.com
Sahar Tabar est arrêtée deux ans plus tard 

En octobre 2019, Sahar Tabar est arrêtée, principalement pour « blasphème » mais aussi pour « incitation à la violence » et « corruption de la jeunesse iranienne ». De plus, son compte Instagram n’est plus en ligne. 

Finalement, elle sort de prison 14 mois plus tard (en décembre 2020) alors qu’elle encourait 10 ans d’emprisonnement. Enfin, dans une interview pour la chaîne iranienne Rokna, elle affirme à visage découvert que toute ressemblance est fausse et qu’elle a simplement voulu s’exprimer à travers internet

© gazeta-shqip.com
Soutenez Rélocos sur Tipeee