Les Koïnobori, de magnifiques carpes volantes japonaises

Ces banderoles en forme de carpes Koï sont hissées lors de la célébration du Kodomo no hi, des festivités qui durent toute une semaine au pays du soleil levant. La dernière journée est une fête nationale où l’on célèbre le jour des enfants. (Image d’en-tête : © learnjapanese123.com)

© learnjapanese123.com

Au Japon, ces carpes sont le symbole de cette journée et représentent la force et la persévérance. Elles servent à glorifier les fils pour que ces derniers grandissent et deviennent des hommes.

© Utagawa Kuniyoshi / Domaine public, commons.wikimedia.org

L’histoire raconte que si la carpe nage suffisamment longtemps à contre-courant et remonte le bon cours d’eau, elle se transformera alors en dragon. Ce voyage représenterait donc le voyage que l’enfant doit parcourir pour devenir un homme. De ce fait, les familles japonaises accrochent les banderoles dans l’espoir de voir leurs enfants devenir comme le Koïnobori, un dragon fort et prospère.

© japan-forward.com 
© Sacha Sacenda / Rélocos / La féé l’a fait

Cette fête était anciennement réservée aux garçons, puisque les petites filles ont leur propre fête en mars appelée Hina matsuri. De nos jours la fête de Kodomo no hi est consacrée à tous les enfants. 

Soutenez Rélocos sur Tipeee