Les incroyables « bulles » de la Champagne Pool, en Nouvelle-Zélande

La Champagne Pool est un bassin naturel d’eau chaude situé dans la région du Waikato en Nouvelle-Zélande. Ainsi, ses abondantes émanations de dioxyde de carbone rappellent les bulles de champagne dans cette eau à 75 °C. (Image d’en-tête : © Christian Mehlführer, CC BY 2.5, via Wikimedia Commons)

© Pseudopanax at en.wikipedia, Public domain, via Wikimedia Commons

Au cœur de la zone thermale de Wai-O-Tapu, la Champagne Pool est le lieu à ne pas manquer. Situé à environ 30 km au sud-est de Rotorua et 50 km au nord-est de Taupo, le bassin naturel d’eau chaude s’est formé il y a 900 ans à la suite d’une éruption hydrothermale. En fait, c’est un système relativement jeune à l’échelle géologique

© Leyo, Public domain, via Wikimedia Commons

La Champagne Pool est un grand bassin qui fait 65 mètres de diamètre et 62 mètres de profondeur. À sa surface, l’eau est à 75 °C. Autant vous dire qu’il est impossible de se baigner. Et encore moins de la boire même si le nom est alléchant ! 

© Balyanne / Pixabay
Pourquoi ce bassin s’appelle-t-il la Champagne Pool ? 

Un nom comme ça, cela ne s’invente pas. Mais cette appellation n’a pas été choisie au hasard. En effet, les abondantes émanations de dioxyde de carbone rappellent les bulles de champagne.

© Beast from the Bush, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Lorsque l’on parcourt la Champagne Pool, une odeur de soufre réveille les narines. De ce fait, les différentes couleurs que l’on peut observer dans le bassin proviennent des différentes bactéries qui se développent en fonction de la température de l’eau.

© Ilya Grigorik, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons
Une zone thermale fascinante 

La Champagne Pool n’est pas le seul endroit à voir dans la zone thermale de Wai-O-Tapu. En effet, il est impossible de quitter le site sans voir le geyser Lady Knox qui entre en éruption chaque matin à 10 h 15.

En réalité, cette éruption précise est la conséquence de deux chambres souterraines d’eau de températures différentes (150 et 90 degrés) qui communiquent et entrent en pression. 

© Mfield, Matthew Field, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Ensuite, le visiteur n’a plus qu’à se laisser émerveiller par ce spectacle naturel. Les cratères formés en surface par l’effondrement de la croûte terrestre, les forêts qui fument et les rivières qui bouillonnent.  

© klook.com
Soutenez Rélocos sur Tipeee