Le Boto, ou dauphin rose de l’Amazone, menacé de disparition

Le dauphin rose aussi appelé Boto, boutou ou butu vit dans les eaux douces de l’Amazone. Avec ses 2 mètres de long et ses 150 kilos, cet animal fascinant est aujourd’hui gravement menacé d’extinction. (Image d’en-tête : © grands-espaces.com)

© Lcainbinder, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Boto, Inie de Geoffroy (nom scientifique) ou dauphin rose de l’Amazone, autant de noms pour définir ce mammifère marin. Ce dauphin est un cétacé de la famille des Inia, il mesure entre 2 mètres et 2,80 mètres. Il peut vivre jusqu’à 15 ans (30 ans en captivité) et pèse entre 100 et 150 kilos. Une belle bête !

Considéré comme le plus grand dauphin d’eau douce, il est présent dans les fleuves des bassins de l’Amazone ou de l’Orénoque. 

© instinct-ocean.fr
Un nom qui porte à confusion 

Quand on entend dauphin rose, on s’attend à voir, un dauphin de couleur, rose. Pourtant, il est principalement gris avec parfois des touches rosées sur le ventre. En fait, il devient rose en vieillissant.

Leur couleur peut dépendre de divers facteurs tels que le régime alimentaire, la quantité de lumière solaire à laquelle ils sont exposés et leur comportement. Les dauphins roses mâles adultes ont tendance à être ceux qui sont les plus roses.

© Mônica Imbuzeiro, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Dans l’eau, il apparaît bien rose, mais c’est la vase et la végétation locale qui le colorent. En effet, hors de l’eau, il est gris. 

Pourquoi vit-il en eau douce ? 

La question que l’on se pose tous, c’est : pourquoi vivent-ils en eau douce alors que les autres espèces de dauphins vivent en eau de mer ? 

Eh bien, les scientifiques expliquent qu’il y a 10 millions d’années existait une grande mer intérieure, à la place de l’actuel Venezuela et de la Colombie. L’eau y était peu profonde et on trouvait de nombreuses mangroves (végétaux des marais). 

© ouest-france.fr

Cet environnement constituait un milieu riche où les cétacés pouvaient facilement se nourrir de poissons. Le dauphin rose s’est ensuite adapté à la vie des rivières. Ainsi, il a survécu à toutes les transformations dans la région.

Un animal imposant qui a le melon

Ce dauphin est doté d’un museau en forme de bec qui est couvert de vibrisses. Par conséquent, cela lui permet d’éviter les obstacles et de capter les odeurs. Contrairement aux autres dauphins, sa nageoire dorsale est atrophiée. C’est-à-dire qu’elle ressemble à une petite bosse. De plus, il peut pivoter à angle droit, et donc faire des virages serrés grâce à ses vertèbres non soudées. 

© hatmto.xyz

Le dauphin rose de l’Amazone a (pris) le melon ! Si si, il possède une bosse sur la tête que l’on appelle le melon. 

Un dauphin menacé de disparition

Aujourd’hui, ces cétacés sont menacés. On estime qu’il n’existe pas moins de 100 000 dauphins roses en Amazonie. En 2019, l’ONG publie une étude qui inquiète : les eaux dans lesquelles ils vivent présentent un taux de mercure élevé.

Néanmoins, ils ont obtenu un statut de vulnérabilité de la part de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Soutenez Rélocos sur Tipeee